Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Éducation Franche-Comté

Sud Éducation Franche-Comté

Maison des syndicats - 4 B rue Léonard de Vinci - 25000 Besançon . Tél 03 81 83 07 13 -- sudeduc.fcomte@laposte.net


En grève le 23 septembre !

Publié par sudeduc sur 10 Septembre 2021, 14:29pm

Il y a deux ans, en septembre 2019, le suicide de Christine Renon sur son lieu de travail avait profondément heurté la communauté éducative. Blanquer avait instrumentalisé ce drame en diffusant un questionnaire aux personnels dans lequel la question du statut de directeurs et directrices d’école était posée.

La proposition de loi Rilhac, qui doit être soumis au vote à la fin du mois à l'Assemblée nationale, propose un changement de statut des directeurs et directrices d'écoles, en leur accordant davantage d'autorité sur leurs collègues. Or, pour SUD éducation, la solution ne réside pas dans le renforcement de la hiérarchie dans les écoles. Il faut au contraire permettre aux personnels d’assurer pleinement une gestion collective des écoles.

C'est pour dénoncer cette proposition de loi, mais aussi pour dénoncer plus généralement la dégradation de l'éducation nationale depuis l'arrivée de Blanquer, que les organisations syndicales appellent à la grève le jeudi 23 septembre.

Plus d'infos sur la loi Rilhac ici: https://www.sudeducation.org/tracts/contre-la-loi-rilhac-toutes-et-tous-en-greve-le-23-septembre/

Et plus d'infos sur la dégradation de l'éducation nationale ici : https://www.sudeducation.org/toutes-et-tous-en-greve-le-23-septembre-dossier-complet-de-sud-education/

En septembre 2019, le suicide de Christine Renon sur son lieu de travail avec avait profondément heurté les personnels. Blanquer avait instrumentalisé ce drame en diffusant un questionnaire aux personnels dans lequel la question du statut de directeurs et directrices d’école était posée. Plus d’un⋅e enseignant⋅e sur 10 avait répondu et refusé cette idée.
En septembre 2019, le suicide de Christine Renon sur son lieu de travail avec avait profondément heurté les personnels. Blanquer avait instrumentalisé ce drame en diffusant un questionnaire aux personnels dans lequel la question du statut de directeurs et directrices d’école était posée. Plus d’un⋅e enseignant⋅e sur 10 avait répondu et refusé cette idée.
En septembre 2019, le suicide de Christine Renon sur son lieu de travail avec avait profondément heurté les personnels. Blanquer avait instrumentalisé ce drame en diffusant un questionnaire aux personnels dans lequel la question du statut de directeurs et directrices d’école était posée. Plus d’un⋅e enseignant⋅e sur 10 avait répondu et refusé cette idée.
En septembre 2019, le suicide de Christine Renon sur son lieu de travail avec avait profondément heurté les personnels. Blanquer avait instrumentalisé ce drame en diffusant un questionnaire aux personnels dans lequel la question du statut de directeurs et directrices d’école était posée. Plus d’un⋅e enseignant⋅e sur 10 avait répondu et refusé cette idée.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents